TÉMOIGNAGES

TÉMOIGNAGES

« Je termine mon master en Management et Marketing du Tourisme, j’ai passé 18 mois à Abu Dhabi au sein d’un hôtel. Je suis en contact avec des grands groupes hôteliers à Paris et Abu Dhabi. Énormément de bons souvenirs.  J’espère que cette école perdurera et je reste définitivement à votre disposition pour un coup de main quel qu’il soit.

A quand un rassemblement des anciens élèves ? »

Raphaël VEYRINES – ancien élève au Lycée Michelet

Je suis fière d’être passée par Michelet car pendant deux années de ma scolarité je me suis réellement sentie épaulée et écoutée . Le corps professoral nous permet d’évoluer dans un climat de confiance , et nous amène à croire en nous.

Eva SCOLARI – ancienne étudiante au Lycée Michelet

« Je suis resté avec tant de souvenirs qui mêlaient l’humanité à la culture, l’originalité, l’humour, l’exigence… tout ce qu’il fallait pour bien continuer son chemin, avec les épreuves et l’acharnement dans le travail. Alors merci pour tout ça ! »

César ETIENNE – ancien étudiant au Lycée Michelet

« J’y ai trouvé une famille quand je boudais la mienne et encore aujourd’hui alors que j’ai grandi je retourne dans ces lieux comme dans une maison d’enfance et je revois mes professeurs avec toujours autant de plaisir.

J’y ai appris énormément de choses et pas que dans les manuels scolaires. Certains professeurs sont des personnes fantastiques, des modèles et des mentors qui savent être sévères lorsqu’il le faut, mais qui sont également capables d’offrir une oreille attentive dans les moments difficiles.

Je n’aurais peut-être pas eu l’envie de continuer mes études si je n’avais pas redécouvert le plaisir d’apprendre dans cette école.

Aujourd’hui j’ai 20 ans, je suis étudiante en 3ème année de médecine. »

Charline SINTES – ancienne élève au Lycée Michelet

« Élève au lycée Michelet durant quatre ans, j’ai pu bénéficier de ce cadre d’apprentissage à taille humaine qui m’a transmis les valeurs de la rigueur et du travail, sans négliger un accompagnement affectif rassurant mené par des professeurs remarquables.

J’en garde un excellent souvenir et ne saurais que le conseiller aux élèves cherchant à étudier dans une structure adaptée à leurs besoins. »

Tennessee CAEN – ancienne élève au Lycée Michelet

« Michelet… Ce mot restera toujours dans ma tête comme le plus agréable des souvenirs. Michelet n’est pas seulement le collège ou le lycée où j’ai passé cinq années d’étude. C’est pour moi une grande famille, ma famille.

Une famille d’amis, bien sûr, rencontrés au fil des classes, au fil du temps. Des amis de tout âge, grâce à Michelet, qui, dix ans après, restent les plus proches que j’ai.

Mais également une famille de cœur, car à Michelet les enseignants ne sont pas que des enseignants, les dirigeants que des dirigeants. Les professeurs que j’y ai croisés au fil de mes études sont tellement à l’écoute, tellement disponibles, tellement pédagogues qu’ils restent pour moi des phares dont le souvenir et les conseils m’ont guidée au cours de mon parcours scolaire.

Même à ce jour, alors que mes études sont finies, la vétérinaire que je suis se rappelle bien souvent les « petites phrases » de certains d’entre eux et le sourire qu’on accorde toujours à ceux, qui à l’époque, nous connaissaient bien mieux que nous-mêmes.

Et au-delà des enseignants, il y a bien sûr les Pinder. Le Patron, comme nous l’appelions tous affectueusement, et son épouse, Mme Pinder, sont les anges gardiens de Michelet. Ils comprennent leurs « gosses » comme personne et, à titre personnel, j’estime que je ne serais pas le quart du commencement de ce que je suis maintenant sans eux. Ils ont été mes modèles, mes conseillers, les bras pour m’accueillir dans les moments difficiles, les personnes que j’ai appelées quand j’ai célébré des joyeux moments dans ma vie.

J’ai quitté Michelet il y a bientôt dix ans, en 2003, à l’obtention de mon bac. Ce jour-là, je savais que c’était la fin d’une époque. Mais, si depuis j’ai fait bon vent, c’est toujours avec un grand plaisir et un réconfort non dissimulé que parfois, je rentre au port, dans ces murs qui ont accueilli mes plus belles années… »

Cécile LEFEBVRE – ancienne élève du Lycée Michelet

« J’ai passé mes années de collège au lycée Michelet. J’ai rejoint ensuite le lycée Poincaré de Nancy, ma région d’origine, et j’ai décroché mon bac S avec mention très bien à 13 ans seulement. Après deux ans de prépa dans ce même établissement, j’ai obtenu le concours de l’ENS (Ecole normale supérieure) Cachan, et j’ai été en 2014, à 18 ans seulement, major à l’agrégation de mathématiques. Je poursuis actuellement mes études en master 2 recherche en mathématiques à l’ENS de Rennes et à l’Université de Bordeaux 1.

Au primaire, les autres élèves n’acceptaient pas que j’aie de meilleurs résultats qu’eux en dépit de mes deux années d’avance. À cause de cette jalousie je n’ai jamais pu m’intégrer, si bien que je ne voulais plus aller à l’école. Grâce à Michelet, j’ai pu trouver des élèves dans ma situation et me faire accepter, mais aussi être encadré par une équipe pédagogique compétente et habituée à ce genre de situation. De plus, cela m’a permis d’avoir des cours plus rapides que dans les cursus traditionnels, si bien que je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer contrairement à l’école primaire »

Théo PIERRON – ancien élève du Lycée Michelet – Normalien et major à l’agrégation de mathématiques 2014 à 18 ans seulement.

« J’ai décroché mon bac à 15 ans au lycée Michelet de Nice et j’ai été admise à l’Université d’Oxford dans la foulée. Mais la prestigieuse université britannique n’a accepté de me prendre qu’à 17 ans. En attendant, j’ai refait une terminale en Angleterre, et ensuite j’ai étudié un an dans une école de commerce anglaise. Une fois à Oxford, j’ai décroché un master d’économie et de management, et aujourd’hui à 22 ans, je poursuis en master de mathématiques appliquées à l’économie au King’s college de Londres. Je ne regrette rien, ces années d’avance m’ont permis de prendre le temps de choisir, de voyager. Et puis, je m’ennuyais tellement à l’école que j’aurais été vraiment malheureuse si j’avais suivi un cursus normal. »

Chrytal KELLY van OSTEROM – ancienne élève du Lycée Michelet

« Septembre 1997 : j’intègre à 8 ans le Lycée Michelet en 6/5e et obtiens mon bac en 2003, non sans avoir redoublé ma 4/3e.

J’en garde d’intenses souvenirs de travail et d’amitié, avec une reconnaissance particulière pour Mesdames Pinder et Borgo qui m’ont transmis la passion de la recherche et la rigueur méthodologique. Après le BAC S, j’obtiens une Licence de Mathématiques à 16 ans (25ème/120). Ensuite, j’entre en classe préparatoire au Lycée Masséna (Maths-Physique) et réussis le concours de l’ENS de Cachan.

Depuis, et pêle-mêle :

– A Normale Sup, j’enseigne pour la Licence “Frontières du vivant” à Paris.- J’ai publié un recueil de nouvelles avec des amis.

– J’ai écrit pour des annales de concours de prépa.

– Je suis passé chez Microsoft pour aller voir le monde de l’entreprise.

Depuis la rentrée 2012, je suis au corps des Mines ; j’aimerais travailler sur des questions de libertés individuelles sur Internet. »

Charles-Pierre ASTOLFI – ancien élève du Lycée Michelet

NOUS CONTACTER

Adresse
LYCEE PRIVE MICHELET
46 rue Gioffredo
06 000 Nice

Téléphone
04.93.85.30.32